Société d’art et d’Histoire du Mentonnais

Aux origines du scoutisme, dans notre région…

mardi 1er mai 2012 par Jean-Louis CASERIO

C’est dans les années 1911-1912 que le scoutisme apparaît dans notre région. L’abbé d’Andréis, directeur des œuvres diocésaines, avec l’accord de Mgr Chapon, et à l’image des boy-scouts anglais, lance à Nice les bases d’une association de Boy-Scouts catholiques dans le cadre du patronage Pauliani. L’abbé d’Andréis fut un véritable précurseur et un guide moral du scoutisme français. En 1913, les statuts des Eclaireurs des Alpes sont officialisés et l’année suivante, on dénombre 13 troupes dans l’association.

Dès 1912 des initiatives non-confessionnelles voient le jour dans la région niçoise : Les Eclaireurs de France-Boy-Scout Français. En 1913, est créée une association de « Camp Boys ». La même année, on annonce la création d’une Compagnie Alpine des Boy-Souts de Beausoleil.

Josephine Gallo née Raynaud cheftaine scout vers 1914 (Doc Jc Volpi)

Le scoutisme ayant fait la preuve de son esprit de service pendant la guerre de 14-18, il continue son expansion dans les années 20 et 30 avec de nombreuses créations de groupes.

C’est le chanoine Ortmans « ou prevost » qui crée une troupe de scouts, fort d’une trentaine de membres, en 1922-23 à Menton, avec le concours de généreux donateurs. L’organisation et le fonctionnement du mouvement en étaient assurés par l’abbé Gouget (à l’époque vicaire à l’église Saint-Michel). La photo des premiers scouts mentonnais a été prise dans la cour du Patronage Saint-Louis de Gonzague, devant la porte de la salle de gymnastique de La Garde. Sur le cliché ci dessous, figurent Fernand Martin (qui nous a communiqué la documentation), et en haut à gauche, Beglia et les chefs des 4 patrouilles, Bertinetti, Andreïni, Lercari et Giordano. Le curé Ortmans figure, à gauche, sur la photo(1923).

Photo des premiers scouts Mentonnais (Doc Fernand Martin)

En 1927, les pupilles de la « Jeune France » forment la section mentonnaise des Eclaireurs de France. Le journal « L’Eclaireur du dimanche » du 13 mai 1928, nous apprend que cette troupe a interprété le 30 avril, dans la salle des fêtes de la mairie et devant une affluence des grands jours, une charmante pièce d’actualité scoute en deux actes, intitulée « Tout droit », due à la plume de M. Morel, leur directeur.

Section mentonnaise des Eclaireurs de France (photo coll J.M Medecin)

On peut lire dans « Le Petit Mentonnais » du 15 janvier 1927 qu’une Compagnie « d’Eclaireuses », la 1ère Menton Girl Guide Company est organisée à Menton depuis 4 ans. Le groupe, dirigé par Miss Patricia Longmore (villa l’Hermitage) rassemble un nombre assez important de jeunes filles tant Anglaises que Françaises. Les plus petites, appelées Brownies sont acceptées dès 7 ans et à onze elles sont enrôlées parmi les Guides. Le but poursuivi par les Eclaireuses est le même que celui poursuivi par les nombreuses compagnies d’Eclaireurs, si florissantes -selon le journal- aussi bien en Angleterre qu’en France. Le mouvement est entièrement dégagé de toutes tendances politiques ou religieuses.

(D’après l’étude « 1910-2010, cent ans de scoutisme à Nice »
parue dans le « Sourgentin » n°194 et une documentation de Fernand Martin)


Accueil | | | | Statistiques du site | Visiteurs : 778 / 126804

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Notre revue : « Ou Païs Mentounasc »  Suivre la vie du site N°141- mars 2012 - « Le scoutisme en Pays Mentonnais (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 3