Société d’art et d’Histoire du Mentonnais

A partir de documents de Benoit Gaziello et...

Revirada « U muratìe de Castelà » de Solange Mongondry-Barberis
dimanche 24 novembre 2019 par Jean-Louis CASERIO, Solange MONGONDRY BARBERIS

Un épisode de la Seconde Guerre Mondiale
LA LÉGION DES MULETIERS DE CASTELLAR
(septembre 1944 – mai 1945)
.
Lorsque les troupes américaines libérèrent Menton en 1944, les Allemands gardèrent position sur les crêtes et l’arrière-pays. C’est un corps américain, la First Special Service Force formé de soldats américains et canadiens, et commandé par le Général Edwards Thomas qui furent les premiers libérateurs de Castellar le 7 septembre 1944.
Dès leur arrivée tous les Castellarois et les résistants locaux se mirent à leur service.
Toutes les bêtes de somme furent réquisitionnées afin d’assurer le ravitaillement des troupes : transport de vivres, matériel, armes et munitions. Une vingtaine d’Allemands furent faits prisonniers le 9 septembre. A la mi-novembre, une quinzaine de mulets arrivèrent en renfort.
Pendant près de 8 mois, ces Castellarois assurèrent avec courage et dévouement le ravitaillement de la ligne de front tenue par la First Special Service Force, la division hawaïenne puis la 1ère D.F.L. sous les ordres du Capitaine Chrétien et du Général de Hautefeuille dont le P.C. était à Menton. Nos muletiers firent l’admiration de tous comme l’atteste une note du Général Garbay, commandant la 1ère D.F.L. du 30 mai 1945 et destinée au Capitaine Benisti et au groupe muletier : « Au moment où la division quitte le département des Alpes-Maritimes, je tiens à vous dire combien nous avons apprécié votre courage, votre endurance et votre camaraderie de combat.
Votre chef, le Capitaine Benisti, et vous, avez fait notre admiration.
Volontaires sans contrat, avec des moyens de fortune, un équipement rudimentaire, vous avez ravitaillé les unités de la Division dans des chemins pénibles, en marchant infatigablement nuit et jour. Vous resterez un des facteurs principaux du succès de nos attaques qui ont libéré les derniers villages français et une région d’Italie.
Merci à tous et bon courage ».
Recueilli par JL Caserio d’après des documents de Benoît Gaziello et Clément Albin
.
encart : Liste des muletiers de Castellar
Charles Albin, Joseph Crivelli, Abel, Justin et Joseph Dellerba, Joseph Formica, Dominique Fabroni, Benoît Gaziello, Henri Martin, Etienne Noble, François et Joseph Peglion, Antoine, Emile, Félix et Marius Raymond, Robert Sachier, Joseph Soldano, Benoît Toesca, Louis Toscan, Alexandre Tua.
.
U MURATÌE DE CASTELÀ
.
R’Unità que cuntava de sourdati america e canadian san stache u primi liberatoù de Castelà ou 7 de setembre 1944. Aquelou group ese stach ou primou Coumandant da Piaça de Castelà. Per toute, aquelu moumente san enscourdàbili. Sùbitou que san arribà, tout u Castelarenque e u Resistenti se san metù toutalament à ou sen siervici ; Guide per Patroulhe, coarp de man per ra poussessian de serre douna han fach 21 prijhounati alemà ou 9 de setembre 1944, carrejament , à coal, de prouviste, materiali, arme e municioù fint au Pian dou Lian, au Bréss, o ra Pena etc…. ; ou 11 de setembre 1944, toute re saume qu’eran à Castelà (aquele qu’u Alema n’han pa voushù) san stache requisiciounàie per pourtà e prouviste ent e stroupe ; acò ha countunià fint à ra mitan de nouvembre ; ent’aquelou moument, per avé un ajutou ou Coumandant alià ha fach venì 16 autre mu.
Durant à r’envirou de 8 mese, aquelu Castelarenque, toute voulountari, han assumà dame couraje, toutale devouament e resistença esemplari, de jorn e de nuech, ou ravitalhament da ligna de froant. Han siervì specialament ra First Special Service Force, ra divisian de Hawaïe puhi ra prima D.F.L. souta u ourdine dou Capitani Chrétien, coumandà da ou Generale de Hautefeuille. Aquelu sourdati han fach r’amiracian de toute couma r’atesta r’apreciacian d’où Generale de brigada Garbay que coumandava ra prima D.F.L. ent’ ou sen coumentari dou 30 de majou 1945 destinà au Capitani Benisti e per ra màniga de muratìe « Ahura qu’a devisian làisha ou despartament de Arpe-Marìtime, viéhou di-vou couma avema pran aprecià ou voaishe couraje, ra voaisha resistença e ra voaisha souridarità de batosta.
Ou voaish « chéf », ou Capitani Benisti, e vautre toute, avé fach ra nautra amiracian.
Voulountari sensa patou, dame poque ressource, un equipament rudimentari, ave pourtà e prouviste per ra divisian entrièga ente de camì penìbili, caminent enfatigàbili de jorn e de nuech. Seré sempre una rajan essenciale dou suchess de noaishe ataque que han liberà u darrìe païsoate francese e una regian taliana. Mercì à toute e ban courage. »
Revirada Solange Mongondry-Barberis


Portfolio

Accueil | | | | Statistiques du site | Visiteurs : 3 / 200505

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le Coin du Mentounasc de Nice-Matin en 2019  Suivre la vie du site N°469 - Le « Coin du Mentounasc » du 23 novembre (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 3