Société d’art et d’Histoire du Mentonnais

Ban Prenchìpiou pèr 2020 !

Bonne année 2020 à tous les lecteurs du « coin du mentounasc ».
mardi 7 janvier 2020 par Jean-Louis CASERIO

Traditions du jour de l’an…
.
BONNE ANNÉE 2020 !
Depuis l’Ordonnance du roi Charles IX de 1564, le jour de l’an est fixé au 1er janvier. Avec le calendrier républicain, le 1er janvier devient le 11 nivôse et l’année républicaine débute alors le 1er vendémiaire, soit le 22 septembre.
Au XVe siècle, le seigneur de Menton Cathalan ordonna pour l’amour de Dieu qu’une aumône composée de pain, de vin et de fèves soit distribuée à ses sujets le jour de l’An.
Bien plus tard, le 31 décembre était marqué par la messe de fin d’année à l’issue de laquelle on échangeait joyeusement les premiers souhaits : « Bonne Année » disaient les uns, « Bonne fin » répondaient les autres, « une de plus, une de moins » reprenaient les plus anciens.
Le jour de l’an, il était de bon augure de rencontrer un bossu ou bien d’accueillir une personne de sexe masculin comme premier visiteur de la maison. Ce jour-là, les enfants allaient demander étrennes, cadeaux et friandises à leurs parrains, en disant : « l’an neuf est né ce matin, bonne année et bonne fin. Que Dieu fasse que l’an qui vient, si nous ne sommes pas plus nombreux, nous ne soyons pas moins. » D’autres répondent : « Bonne Année, bien remplie, bien accompagnée ; Bonne année, les mains bien remplies ». En Provence, on chante cette comptine :
« Un an tout neuf,
Plein comme un œuf,
De beaux draps de soie,
Une force de bœuf,
De la viande dans les haricots,
Et des sous…
Quand il pleut. »
Bonne année 2020 à tous les lecteurs du « coin du mentounasc ».
Et comme l’on dit chez nous : Bonne et heureuse année pour toute la maisonnée ! Que l’an neuf vous apporte santé, prospérité, joie, amour, solidarité, paix et amitié.
Jean-Louis Caserio
.
BAN PRENCHÌPIOU PÈR 2020 !
.
Despù ou Ré Carlou IX en 1564, ou jorn de r’ann es ou primou de Genarou. Dam’ou calendrari republican, ou primou de Genarou deventa ou 11 de nivôse e r’annàia coumença ou primou de vendemiaire, qu’es ou 22 de setembre.
Ent’ou sécoulou quinzième, ou signoù de Mentan Cathalan ourdina pèr r’amoù de Dìou qu’una lemòsina de pan, de ven e de fave siegue dounacha à u Mentounasque pèr ou Jorn de r’ann.
Pu tardi, ou 31 de dijhembre, pèr a messa de fen de r’ann, se dounavan u auguri : « Ban prenchìpiou pèr r’anne nòu. Ban Prenchìpiou e Bouana fen » ; « Una de mai, una de menou » repilhavan u pu vielhe.
Ou primou de r’ann, era de ban augurou de scountrà un gibous e de fa dintra un ome pèr primou en casa-soua. U enfante anavan à vé u se pairen pèr cercà e strene, regalu e lecounarìe en cantent : « R’anne nòu è naishù sta maten, Ban Prenchìpiou e Bouana fen. Que Dìou fague que r’an que ven, se nou’ sema pa de mài, que nou’ sieguema pa de menou ».
D’autre respouandan : « Bouan’annàia, ben grannàia e ben acoumpagnàia ; Bouana annàia, piene manàie ! » En Prouvença se canta aquela countina :
« Un ann toute nòu,
Pien couma un òu,
De séa ou lençoùe,
A fouarça d’un bòu,
De carn ent’u faijhoùe,
E de sòu…
Quoura piòu. »
Ban prenchìpiou pèr r’an que ven à tout’ aquelu que liejan « ou cantan dou mentounasc ».
E couma se di en lenga nouaisha :
Bouana e aurousa annàia, pèr tout’ a casàia !
Qu’aquest’ ann vou pouarta sanità, prousperità, jòia, belessa, amoù, soulidarità, paz e amistà, Vou ra souhetema ben bouana !

Jean-Louis Caserio Majoral du Félibrige


Accueil | | | | Statistiques du site | Visiteurs : 8 / 210869

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le Coin du Mentounasc de Nice-Matin en 2020  Suivre la vie du site N°474 - Le « Coin du Mentounasc » du 4 janvier (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 1