Société d’art et d’Histoire du Mentonnais
APPRENONS LE MENTONNAIS

Seança 16 - U mestierante d’en Vielha-Vila

dimanche 5 juillet 2020 par Mauri OSICKI - AMPOLINI

 QUATORZIEMA LECIAN « U MESTIERANTE D’EN MENTAN-VIELH »

.
La lecture des textes 1 et 2 peut être écoutée grâce au document « quatorziema lecian U mestierante » proposée dans les documents joints ci-dessous.
.
.
1. Mercre de maten, Batì e Fina san ent’ a vielha-vila pèr alestì (1) un jueg pèr tout’ a familha.
Papà, Mamà, ou paigran e ra maigran, ou barba Carlou e tanta Nourina, cadaen ha un creian e una fuelha de papìe.
.
Coumença pèr C e finishe pèr N ! Deviné qù es ? Di Batì. Es ou noum d’ un mestierant.
.
Fa carcarren (2) pèr mete en cousina ?
Nan !
.
Pèr se mete soubre ?
Shi !
.
Fa de capele ?
Nan !
.
De scarpe ?
Shi !
.
Ou chavatin (3),
ralha barba Carlou.
.
Mà es’ ou scarparou que fa e scarpe, di tanta Nourina.
.
(1) Se di tamben : lestì, preparà
.
(2) Carcarren se pouhe scrive : quarquar’un, quarquarren
.
(3) Chavatin, groulìe  : savetier
.
.

 DITOÙ

.
.
Ou mestìe fa r’ome, e r’ome fa rou mestìe
.
Ou pu pichan mestìe nourrishe soun mestre
.
Touta scarpa deventa groula
.
.
2. Coura era pichounet, cuenta barba Carlou, i era pran de mestierante ent’ ou Mentan-vielh.
M’ en avisou de tout’ aquelu que travalhavan ent’ u atelié, ou bouché (4) d’ ent’ a carriera Lounga que fasìa de truli echelente. Ou ferrà da « Ciapeta » (5) douna venìan u embriagoù que perdìan sempre ra quiàu de casa.

.
Ou boutà que picava dam’ una grossa massa sus’ u cèsquie de ferre e re dougue de bouasc pèr reparà boute e carratele. I era tamben un menusìe (6) e un ferblantìe (7) ent’ ou Camen Nòu . Un strapounchìe e una stirusa operavan un poc pu luegn, à coustà da butiega dou revendahoù e da revendairis de stocafic que sentìa pran foart. E vers ou Foussan, i era a fourja dou chapounìe.
.
(4) Se di tamben maselìe
.
(5) Se pouhe scrive Chapeta
.
(6) Menusìe = bancà, fustìe  ;
.
(7) Ferblantìe = pioumbié
.
.

 GRAMÀTICA

.
.
L’adjectif qualificatif masculin
.
La diversité des formes terminales de 1’adjectif est très grande :
.
jouhe, bràu, belou, bianc, larg, loung, grann, san, soulid, gross, ban, strench, fouart, garibà, pichan, vielh, frust, echelent (…..)
.
Pour former le pluriel, on ajoute généralement un « e » :
.
frust - fruste ; grann- granne ; soulid - soulide ;
vielh - vielhe ; echelent - echelente ; gross – grosse
.
On modifie parfois la dernière consonne
.
bianc - bianque ; larg - largue ; loung – loungue
.
Parfois, le « ou » devient « u »
.
belou – belu
.
Ou encore le final « an  » font leur pluriel en «  » comme :
.
pichan - pichoù ;
mais nous avons vu que ban fait bo au pluriel !
.
Certains sont invariables : jouhe, garibà...
.
.

 COUNJUGACIAN

.
.
Imparfait de l’indicatif pour les verbes en « i  »
.
Fenì  : fenìa ; fenìe ; fenìa ; fenìan ; fenìe ; fenìan
.
Venì  : venìa ; venìe ; venìa ; venìan ; venìe ; venìan
.
Sentì  : sentìa ; sentìe ; sentìa ; sentìan ; sentìe ; sentìan
.
.

 ESERCICI

.
.
1. Conjuguer à l’imparfait de l’indicatif :
.
Lestì un past ; tenì ou sen capé en man ; culhì una fioù ; curbì a soua testa.
.
2. Mettre au pluriel les groupes de mots ci-dessous :
.
Un gat maigre ; un revendahoù garibà ; ou vielh can ; un ban squioù ; un vesen
elegant ; un enfant erous ; ou ferrà famous ; un ome marrì
.
3. « Cada mercre Batì venìa en vila e descurbìa u masaguì »
.
Refaire cette phrase en changeant le sujet par ceux proposés et sans oublier d’accorder les verbes.
.
E tu ? e a familha ? e barba Jan ; e Batì e Antò ? e nautre ? e papà e mamà ? e elu ? e mi ? e vautre ?
.
4. Que san u mestìe que noun se trovan pu ahura ?
.
5. A cada mestìe trové ou sen autiss  :
.
Mestìe  : ou pintre ; ou murahoù ; a stirusa ; ou ferrà ; ou bancà ; ou pica-peire ; ou carretìe.
.
Autisse  : ou carretan ; ou marté ; a chouna ; ou penelou ; r’encoudine ; a cassoura ; ou ferre da stirà.
.
6 .A cada mestierant trové ou sen travalh  :
.
Mestierante  ; ou boulangé ; ou strapounchìe ; ou boutà ; ou ferrà ; ou chavatin ; a modista ; ou pairouìe ; ou bancà.
.
Travalhe  : a quiàu ; ou capé ; e scarpe ; a fougassa ; r’armari ; a tina ; ou pairoue ; ou soumié.
.
7. Trové quarque mestìe qu’avema ahura e que n’ eran pa avant.
.
.
En document joint ci-dessous, nous avons, comme d’habitude, les différentes traductions.
.
A suivre et à bientôt. (sahm.diffusion orange.fr)


titre documents joints

5 juillet 2020
info document : MPEG4 Audio
2.9 Mo

5 juillet 2020
info document : Word
16.9 ko

Accueil | | | | Statistiques du site | Visiteurs : 64 / 242066

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Apprenons le mentonnais  Suivre la vie du site 14 - Quatorziema lecian   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 1