Société d’art et d’Histoire du Mentonnais
APPRENONS LE MENTONNAIS

Seança 17 - Ou Valan dou Bourig

jeudi 16 juillet 2020 par Mauri OSICKI - AMPOLINI

 QUINZIEMA LECIAN « OU VALAN DOU BOURIG »

.
.
La lecture des textes 1 et 2 ainsi que celle du poème de Marcel Firpo peut être écoutée grâce au document « quinziema lecian Ou Bourig » proposée dans les documents joints ci-dessous.
1. Batì e soun paigran van à spassi (1).
Aquì, Batì, di paigran, d’ un temp se vehìa ou valan. Ahura, ese souterrà, e pèr vé-rou car scaijhi sourtì de Mentan.
.
Era una grossa riviera ? demanda Batì.
Acò dependìa du jorne e de stajoù.
Era assai larga, e m’en avisou que, r’estade, n’ i era gaire d’ aiga. Mà, de vote, apress una bourriana en mountagne, se metìa à courà (2) tant aiga qu’ ou Bourig iempìa tout ou sen liech .
R’ aiga mountava tante vitou que fasìa pahoù.
E bugahiere avìan just ou temp de levà ou linge que secava sus’ a grava e courrìan toute spaventàie se mete à sousta sus’ a riba.
Car marfià-se dou valan embilà e dou sen roumbe d’aiga.

.
1. Aller se promener
2. Courre = courir ; Courà = couler
.
.

 QUESTIOÙ

.
.
Scrivé re vouaishe respouaste :
.
Ço que fa Batì dame soun paigran ?
Ço qu’es ou Bourig ?
Perqué nou’ se vehe pu ?
Perqué e bugahiere se scapavan ?
Ço que fasìan sus’ a grava ?
.
.
2. E coura (3) ou Bourig n’ era pa cubert, paigran, couma fasìe pèr passà d’ un coustà à r’ autre ?
Carque pouante jougnìan e doue ribe ...
Mà, nautre u pichoù, nou’ vourìan pa traversà sus’ ou pouant, e courrìan ent’ ou valan.
R’ aiga era talamente rara que nou’ se bagnavan mancou u pe. I era d’erba ben verda e pourìan vé carque ase e moutoù qu’ a pasturavan ...
Nou’ crehìa pa de vé-rou tante vitou despareishe !
E bevìe r’aiga dou Bourig ?
Nan, era quiara, mà noun ra bevìan nan. R’aiga dou valan que passa en vila ese sempre bruta.
Coura avìan sen, trovavan de belle fouante, sempre quiare e fresque, dapertout.
R’aiga dou Bourig noun apieijhìa pa !
.
(3) Coura peut aussi s’écrire quoura
.
.

 GRAMÀTICA

.
.
L’adjectif qualificatif féminin
.
Au singulier, le féminin de l’adjectif se forme :
.
en général, par l’addition d’un « a » au masculin

gross – grossa  ; larg – larga
.
ou par la transformation de la finale « e » en « a »
.
un garçan maigre - una garçouna maigra
un bistec tenre - una carn tenra
.
ou par la transformation de la consonne finale :
.
ou camen nòu - a casa nova ; un chelou quià - un’aiga quiara
.
ou en ajoutant « ia » au masculin :
.
un ferrà garibà - una stirusa garibà ia
.
Au pluriel, l’adjectif féminin change le « a » du singulier en « e »
.
una riviera grossa, bruta, embilàia ; de riviere grosse, brute, embilàie
a bugahiera spaventàia - e bugahiere spaventàie
un’ aiga quiara, rara - de fouante quiare, rare.
.
Il y a quelquefois modification de la consonne précédant le « a » final :
.
una riviera larga, longa - de riviere largue, longue
un’ aiga fresca - de fouante fresque
.
.

 COUNJUGACIAN

.
.
Verbes en « e  » à l’imparfait de l’indicatif
.
Courre  : courrìa, courrìe, courrìa, courrìan, courrìe (1), courrìan

 : vehìa, vehìe, vehìa, vehìan, vehìe (1), vehìan

Cré  : crehìa, crehìe, crehìa, crehìan, crehìe (1), crehìan

(1) Formes anciennes : courriar, courrial ; vehiar, vehial ; crehiar, crehial.
.
.

 ESERCICI

.
Counjugà à r’emperfet de r’endicativou :
.
Jougne doue ribe ; pouré cantà ; vé quià ; mete r escarpe ; rende ra mounea ; sabé ra lecian.
.
1. Reprendre l’exercice 2 de la leçon précédente : le mettre d’abord au féminin singulier puis au féminin pluriel.
.
2. Esempi : Un erbou verd - d’ erbou verde  ; R’ erba verda - e erbe verde
Compléter les phrases ci-dessous en utilisant les mots proposés :
.
Larg : un camen (……) ; de camì (….. )
Larg : una carriera (……) ; de(…….. )
Strench : un carrouj (…… ) ; una dràia (……)
Long : un jorn ( ….) ; una journàia (…….)
Profound : un valan (…….) ; una valada (…… .)
Ban : ou chavatin (…..) ; a bugahiera (……)
Embilà : ou vesin (… ..) ; a vesina (……)
Spaventà : ou pichan (…….) ; a pichouna (………)
.
Ra : un bouré (……….) ; r’aiga
.
Quià : un ven (……..) ; una riviera (………..)
.
Fresc : ou pan (……..) ; a fougassa (…………)
.
Brut : un ome (………) ; una frema (…………)
.
Belou : ou pouant (……..) ; a casa (……..)
.
Aut : ou coual (………..) ; a mountagna (……….)

3. Ìe, paigran vehìa ou valan e s’en avisava ou sen temp.
.
Refaire la phrase ci-dessus en remplaçant les sujets par ceux proposés et en accordant les verbes et le possessif.
..
Ìe, a tanta Nourina (………... )
E u parente ? E barba Carlou ? E vautre ? E nautre ? E elu ? E Fina e Brigida ? E tu ?
E maigran ? E mi ?
.

 4. VIVA BOURIG, pouéma de Marcé Firpo

Cada valada ha e se belesse,
Fan tout’ a glòria de Mentan,
Mà margrà toute ’ste riquesse,
Ognen se lauda ou sen cantan.
S’i è de belu citrounìe,
Se tout’ e couale n’en viran,
Aquì avema u castagnìe
E tout’ u fruche sout’ a man.
E se n’avema de platane
Couma s’en flatan n’ou Carei,
Se serverema e nouaishe cane,
Pèr nou fà oumbra dou sourelh.

Viva Bourig !
A soua stòria
Nou rememòria
Ou temp antig ;
E se Cabrouare
Que san e souarre
Du castagnì
Pèr ru festì ;
Pu pèr nou mete en alegrìa,
Amigue, vené tout aquì,
Dam’ou ven de Santa Loucìa
Se scouarderema ru soucì. Poème de Marcel Firpo
.
.
.
.
En document joint ci-dessous, nous avons, comme d’habitude, les différentes traductions.
.
A suivre et à bientôt. (sahm.diffusion orange.fr)
.
BONNES VACANCES, BON ETE .
RENDEZ-VOUS EN SEPTEMBRE.


titre documents joints

16 juillet 2020
info document : Word
18.2 ko

16 juillet 2020
info document : MPEG4 Audio
2.8 Mo

16 juillet 2020
info document : MPEG4 Audio
1.2 Mo

Accueil | | | | Statistiques du site | Visiteurs : 41 / 242066

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Apprenons le mentonnais  Suivre la vie du site 15 - Quinziema lecian   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 0