Société d’art et d’Histoire du Mentonnais
LE COIN DU MENTOUNASC DANS NICE-MATIN

Souvenença du anne shushenta

Les groupes locaux pop-rock ou jazzy mentonnais
dimanche 13 juin 2021 par Jean-Claude VOLPI, Solange MONGONDRY BARBERIS

Le mouvement musical des années sixties
.
LES GROUPES LOCAUX POP-ROCK OU JAZZY MENTONNAIS
.
Quelque chose se passe pour la génération née après la guerre ! A leur adolescence, l’apparition d’un mouvement jeune et moderne mais surtout libre. Pas de drogue, ni de violence, seulement le plaisir de vouloir vivre autrement, de danser, de découvrir le cinéma ’’nouvelle vague’’... A Menton, le mouvement musical des années sixties est diversement accueilli. D’un côté, il y a les propriétaires des établissements nocturnes qui n’y croient pas (un simple feu de paille, pensent-ils !) et qui rechignent à engager ces groupes d’adolescents turbulents, de l’autre, certains responsables sentent ce vent de renouveau. Ils vont donner leur chance à ces musiciens néophytes.
1963, sous l’impulsion de Gérard Isaïa et François Pangallo, Les Rangers, le premier groupe Rock mentonnais est créé avec Robert Revel, Patrice Poupeaud et Eric Palmaro. Parmi leurs prestations : Radio-Monte-Carlo et le Casino municipal, à « Orchestre Numéro Un », tremplin organisé par TMC avec ses présentateurs-vedettes : Denise Fabre et Jean-Pierre Cuny.
Eric Palmaro quitte cette formation et constitue un nouveau groupe : The Outlaws comprenant Tony Ruthyn, Alex Cirrigoni, Noël Garibaldi. Les passerelles musicales, nouées avec d’autres groupes, sont importantes. Elles entraînent un métissage enrichissant. 1964, Richard Cavassuto dit Richard Lord puis Richard Projetti s’intègrent au quatuor. Les concerts se succèdent sur des scènes éphémères ou dans des salles renommées ; s’ensuivent un 1er disque en 1967 et des voyages à bord du transatlantique Raffaëllo où leurs prestations musicales sont appréciées.
Avec le départ au service militaire de certains musiciens, c’est l’arrivée de Jean Bossut et Jean Altana. L’ensemble devient Recital jusqu’à la fin des années 1970. En 1967, c’est la naissance du Brian’s Group, au Golfe de Naples (actuel Mc Donald’s), avec un trio de musiciens : Michel Cerro, Jean-Claude Perrino et Jean-Marie Mariani. Musicalement, il s’étoffera et l’ensemble deviendra Bloody Wig (au début années 1970). Suivent beaucoup de scènes : Milan, Nice, Cannes, Le Wroum Wroum de Juan-Les-Pins, le Galapagos… Les Bloddy Wig gagnent le ’’Super Tremplin Pop’’ au cinéma Villarey (1971). Une nouvelle évolution : Xibaba avec 7 musiciens réunis jusque dans les années 1980. Un groupe éphémère The Négations (J-C. Scorteccia, J-J. Laure, P. Riedel, Ch. Vonner et F. Veillon) précède Enzymes Machination, un groupe rock formé dans le Careï (1968/1969), composé d’André Mercier, J-C. Derache, Jacques et Michel Viola, qui répète à Monti. Avec l’arrivée d’Elian Mercier et J-Marc Corradi, (en 1970), le groupe devient Axonge et participe en 1973 au concours du célèbre club parisien Golf Drouot, ce temple du rock animé par Albert Raisner et Henri Leproux, de l’émission TV « Âge tendre et tête de bois ».
De 1969 à 1978, Métabolisme est une formation mentonnaise inspirée à ses débuts par le hard-rock sophistiqué de Led Zeppelin, Deep Purple et Black Sabbath. Le quatuor est composé de Robert Durantet, Thierry Scaduto, Jackie Poillot, Carmine Versace, avec un 1er album Tempus Fugit (1977). Citons encore les groupes Manigance, Panama Red et les insolites tandems Les Polissons et JET.
Jean-Claude Volpi
.
SOUVENENÇA DU ANNE SHUSHENTA
.
Quarquaren se passa pèr ra generacian naishùa aprèss ra guerra ! Per ra soua adoulessença, r’aparician d’un mouviment jouhe e moudernou e, de mài, lìberou. Pa de drouga ni de vioulença, soulament ou pieijhé de vouré vive deferentament, de balà, de descurbì ou cinemà nòu… A Mentan, ou mouviment musicale du anne shushanta ese aculhì diversament. Chertù, prouprietàri d’emprese nuechenque noun se re crèan (se disan qu’es un fueg de palha) e rougnan pèr engajà aquele mànigue d’adoulessente foushouroù, d’autre, se sentan un vent de novità e dounan una chança ent’ aquelu musicante nouvici.
1963, souta r’empulsian de G. Isaïa e F. Pangallo, « Les Rangers », prima màniga Rock mentounasca ese créàia dame R. Revel, P. Poupeaud e E. Palmaro. Ente toute re soue participacioù i san : Radiò Mounte-Carlo, ou Casinò munichipale, « Ourquestra Nùmarou Un » ourganisà da TMC e u se presentatoù pran counoushù : Denise Fabre e Jean-Pierre Cuny.
Palmaro créa una maniga nova sounàia The Outlaws dame T. Ruthyn, A. Cirrigoni, N. Garibaldi. 1964, Cavassuto rejougne u 4 puhi ven Projetti. U councerte se suchedan ; puhi i es un primou disc en 1967 e de viàje à bordou dou Raffaello douna re soue prestacioù musicale san apreciàie.
En meme temp que chertù musicante van à fà ou siervici militari, arriban J. Bossut e J. Altana ; ra maniga se sounerà Recital. En 1967, coumença ou Brian’s Group dame tre musicante que juegan au « Golfe de Naples ». Ou groupe deventerà Bloody Wig (1970) e gagnerà ou « Super Tremplin Pop » ent ou cinemà Villarey (1971). Puhi, i es torna una evoulucian : Xibaba dame sete musicanti ‘n’ensem fint ent u anne 1980. Dame r’arribada d’E. Mercier e J-M. Corradi (en 1970), ra màniga se sounerà Axonge e partichiperà en 1973 au concours dou chèlebre « Club Golf Drouot » de Paris, aquelou tèmpiou dou rock animà da Raisner e Leproux counoushù à travers de r’emissian TV « Age tenre e testa de boasc ».
Da 1969 fint à 1978, Métabolisme es una foumacian mentounasca enspiràia au coumençament dou « hard rock ». Primou album Tempus Fugit (1977). I san tamben quarque mànigue couma Manigance, Panama Red e ra singulari coùbia Les Polissons e JET.
Revirada Solange Mongondry Barbéris


Accueil | | | | Statistiques du site | Visiteurs : 61 / 309139

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le « Coin du Mentounasc » de Nice-Matin en 2021  Suivre la vie du site N°523 - Le « Coin du Mentounasc » du 12 juin (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 1