Société d’art et d’Histoire du Mentonnais
LE COIN DU MENTOUNASC DANS NICE-MATIN

Raymond Gouverneur, l’Hercule du Borrigo

Texte de Patrick Didier et Revirada de Claude Lévêque
mardi 1er février 2022

RAYMOND GOUVERNEUR, L’HERCULE DU BORRIGO
.
Raymond s’expatrie vers le port Hercule pour y réaliser ses douze travaux, direction l’AS Monaco haltérophilie dans les entrailles de l’ancien Louis II. Joseph Asso, créateur, président et directeur sportif le conseille et le fait progresser. Son modèle ? La star du club : René Battaglia qui s’illustra aux JO de Tokyo.
Rapidement, Raymond Gouverneur devient roi de sa catégorie aux pays des Princes. Junior, il remporte le classement national du premier pas haltérophile en 61-62, le Critérium national en 63 et bat le record de France du développé cette même année.
Suite à ses performances, il intègre le prestigieux Bataillon de Joinville. Pendant 18 mois, il lève la fonte à l’INS (Institut National des Sports), sous la direction de M. Lambert entraineur national. Il porte son total de 327,500 kg à 345 kg et devient Champion de France militaire des moyens le 6 juin 64 à Lille.
Son service terminé, il réintègre l’ASM. Il accumule titres de Champion de la Côte d’Azur, sélections en équipe de Provence, records régionaux. Aux championnats de France 66, à Monaco, son duel pour la 3ème place avec Aimé Terme est le clou de l’épreuve. Il porte son total, et record personnel, à 355 kg. A égalité avec Terme, il ne s’incline qu’au poids de corps. A ces mêmes championnats, victoire d’un certain Pierre Fulla, poids lourd des « coqs ». Ce grand monsieur de l’haltérophilie intègrera « Stade 2 » et s’illustrera par son célèbre « Ici, en direct de Nagano » !
Après consultation du magazine « L’haltérophile », Raymond Gouverneur se positionnait 12ème poids moyen européen ! Puis, ainsi venu, il se retira discrètement, sans regret.
Grâce à l’amical soutien de l’ASM haltérophilie et à Marc Krettly, nous l’avons retrouvé sur les hauteurs de Monaco. L’occasion, en présence de son frère Albert excellent joueur de pétanque des « Joyeux » du Borrigo, d’évoquer quelques souvenirs de poids.
Patrick Didier
.
RAYMOND GOUVERNEUR, R’ ERCULE DOU BOURIG
Raymond despatrià vers ou pouart d’ercule per i realisà u se douze travalhe, direcian r’A.S. Moùnigou alterofilìa souta dou stàdiou vielh Louis II. Jausé Asso, creatoù, president e diretoù spourtivou rou counselha e rou fa prougredi. Ou sen moudélou ? A vedeta da soucietà spourtiva : René Battaglia que s’è ilustra à u J-O de Tokyo.
Rapidament, Raymond Gouverneur deven ré d’a soua categourìa au païs du Prènchipe. Spourtivou jouhe, elou rempourta ou quiassament naciounale dou primou pass alterofilou en 1961-62, ou Criterium naciounale en 1963 e bate ou record de França dou develoupà esta meme anàia.
Apress e soue prouesse, encourpoura ou Batalhan proudigious de Joinville. Mentre 18 mese, issa ra founta à r’INS (Istitutou Naciounale du Sporte), souta ra direcian de Mounsù Lambert entrahinaoù naciounale. Pourta ou sen toutale de 327,500 kilò à 345 kilò e deven Campian de França militari da categourìa du médiou ou 6 de San Jouan 1964 à Lille.
Ou sen servici coumpì, retorna à r’ASM. Amourouna tìtoulou de Campian da Coustiéra d’Azur, en squipa de Prouvença, recorde regiounale. À u campiounati de França 1966, à Moùnigou, ou sen duelou pèr a tersa piaça dame Aimé Terme ese r’atracian prenchipala da coumpetician. Pourta ou sen toutale e record persounale à 355 kilò. À ugualità dame Terme, noun s’enclina qu’au pes dou couarp ! À stu meme campiounati vitòria d’un chertou Pietrou Fulla, da categourìa du « gale ». Aquestou grann signoù de r’alterofilia dintra à televisian pèr « Stàdiou 2 » e s’ilustrerà pèr ou sen chélebre « Aquì, en diret de Nagano » !
Apress counsultacian da publicacian « R’alterofilou » Raymond Gouverneur s’ese piaçà douzieme pes-mejan euroupean !
Puhi, ou moument vengù, s’è levà descretament, sensa ramàrigou. Dame ou souteniment amicalou de r’ASM alterofilìa e à Marcou Krettly, r’avema retrouvà sus’ e autesse de Moùnigou. R’oucasian, en presença de soun fraire Albert, jugaire echelent de petanca du « Alegre » dou Bourig, d’evoucà quarque souvenence de pes.
Revirada Claude Lévêque


Portfolio

Accueil | | | | Statistiques du site | Visiteurs : 64 / 356379

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le Coin du Mentounasc de Nice-Matin en 2022  Suivre la vie du site N°543 - Le « Coin du Mentounasc » du 29 janvier (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 2