Société d’art et d’Histoire du Mentonnais
Accueil > Le Coin du Mentounasc de Nice-Matin en 2017 > N° 394 - Le « Coin du Mentounasc » du 14 octobre (...) > N° 394 - Le « Coin du Mentounasc » du 14 octobre (...)

N° 394 - Le « Coin du Mentounasc » du 14 octobre 2017

A partir de 1893, Menton devient un des ports de la Riviera où l’on voit fréquemment Namouna le bateau de James Gordon Bennett, patron du grand journal américain, le « New York Herald ».
Mais Namouna c’est aussi, pour tout un essaim de jeunes Mentonnaises le vaisseau des rêves lointains, un petit univers mystérieux et fabuleux, qui leur est inaccessible, où s’étalent un luxe.......
Un texte et sa revirada de J-L Caserio, la recette des gnoquis de pommes de terre et le proverbe de la semaine :
Aquelou ha un gengen ent’ a bourniéra.
Celui-là a un oursin dans la poche - c’est un avare.

Articles de cette rubrique


La Page du « Coin du Mentounasc » du 14 octobre 2017

La « NAMOUNA » de JG Bennett à Menton (N° 394 - Le « Coin du Mentounasc » du 14 octobre 2017)

lundi 16 octobre 2017 par Jean-Louis CASERIO

Un texte en mentonnais et l’original en français



Accueil | | | | Statistiques du site | Visiteurs : 141673

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le Coin du Mentounasc de Nice-Matin en 2017  Suivre la vie du site N° 394 - Le « Coin du Mentounasc » du 14 octobre (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 0