Société d’art et d’Histoire du Mentonnais
Accueil > Le Coin du Mentounasc de Nice-Matin en 2020 > Le Coin du Mentounasc de Nice-Matin en 2020

Le Coin du Mentounasc de Nice-Matin en 2020

Articles de cette rubrique


LE COIN DU MENTOUNASC DANS NICE-MATIN

Hommage à Albertine Moschetti – Sœur Marie-Claude (N°488 - Le « Coin du Mentounasc » du 23 mai 2020)

Texte de René Deverdun, revirada de Solange Mongondry Barberis
lundi 25 mai 2020
Moulinet - Une vie au service des autres : . HOMMAGE À ALBERTINE MOSCHETTI – SŒUR MARIE-CLAUDE (1921-2018) . C’est dans l’obscurité de la ruelle voûtée et aveugle du château, à l’ombre de l’église Saint Bernard que naquit Albertine d’une famille de (...)


Le Coin du Mentounasc dans Nice-matin

Joli mois de mai - Ou belou majou (N°487 - Le « Coin du Mentounasc » du 16 mai 2020)

Texte de Ginette Olivesi Lorenzi, Revirada de Jean-Louis Caserio
dimanche 17 mai 2020 par Ginette OLIVESI-LORENZI, Jean-Louis CASERIO
JOLI MOIS DE MAI . A la fin du XVIIIe siècle, dans la principauté de Monaco, on raconte que les amants, le 1er du mois de Mai, faisaient planter devant la porte de leurs maîtresses, un grand arbre ; on l’appelait le « Mai ». Il était soit garni de guirlandes fleuries ou de rubans. En (...)


Le Coin du Mentounasc dans Nice-Matin

« Rocabruna servàia da pesta » par Stéphane Vilarem (N°486 - Le « Coin du Mentounasc » du 9 mai 2020)

« Le 5 août, la procession de la Passion » par Jean Gavot
jeudi 14 mai 2020

Dans un premier texte, Jean Gavot nous rappelle qu’une des plus antiques traditions se perpétue là, à Roquebrune, depuis plus de cinq siècles : là, se déroule chaque 5 août, la fête de Notre-Dame des Neiges avec la procession de la Passion.Retour ligne automatique
Dans un autre texte, Stéphane Vilarem nous fait part de la même tradition mais en rocabrunasc, cette fois.



mestìe d’un autre temp

ou strapounchìe (N°485 - Le « Coin du Mentounasc » du 25 avril 2020)

Textes en Mentounasc et en Français d’Auguste Maccari
lundi 27 avril 2020 par Auguste MACCARI

MESTÌE D’UN AUTRE TEMP...Retour ligne automatique
.Retour ligne automatique
Cette semaine, Auguste Maccari nous parle d’un métier d’un autre temps…, un métier de l’époque de son enfance : le métier de matelassier, ou strapounchìe.Retour



Le « Coin du Mentounasc »

Depuis mon balcon, un texte de Roger Gilli (N°484 - Le « Coin du Mentounasc » du 18 avril 2020)

Révirada de Jean-Louis Caserio
jeudi 23 avril 2020 par Jean-Louis CASERIO
DEPUIS MON BALCON . En face de mon balcon, je n’ai pas de vis-à-vis, quelle chance ! Et, depuis mon balcon je peux compter les pâquerettes et les fleurs de souci. Depuis mon balcon j’observe les nombreux oiseaux qui cherchent leur pitance voletant d’un endroit à (...)


Le temps de Pâques est arrivé (N°483 - Le « Coin du Mentounasc » du 12 avril 2020)

texte et revirada de Jean-Louis Caserio
lundi 13 avril 2020 par Jean-Louis CASERIO

Jean-Louis Caserio nous rappelle certaines traditions pascales en relatant d’abord les cérémonies de la Semaine Sainte et en recréant ensuite l’ambiance du repas de Pâques avec tous ses symboles.



Revirada « Ou Chapacan » par Solange Mongondry Barbéris

Le Chapacan (N°482 - Le « Coin du Mentounasc » du 28 mars 2020)

Recueilli par Jean-Louis Caserio

Autrefois, le chapacan était chargé du ramassage des chiens errants et de leur mise en fourrière… Un personnage impopulaire d’autrefois ?



Recueilli par Jean-Louis Caserio, revirada de Solange Mongondry Barbéris

Quand le comte de Souvigny passa le col de Tende en 1637 (N°481 - Le « Coin du Mentounasc » du 21 mars 2020)

Quoura ou Counte de Souvigny ha stracoulà ra couala de Tenda en 1637
dimanche 22 mars 2020 par Jean-Louis CASERIO, Solange MONGONDRY BARBERIS

Dans le manuscrit original en trois forts volumes, « les Mémoires du comte de Souvigny », le chevalier Jean de Gangnières, comte de Souvigny (1597-1673) consigna consciencieusement ses observations faites au cours de ses voyages. Celles-ci furent considérées comme très utiles pour l’étude des institutions et des mœurs militaires au XVIIe siècle.
Dans le tome 1er (1613-1638) est évoqué le retour de Souvigny en Piémont par le col de Tende.



Revirada de Claude Lévêque : A faquina de limoù mentounasca

La porteuse de citrons en 1880 (N°480 - Le « Coin du Mentounasc » du 14 mars 2020)

par Gustave Labourt, journaliste, dans Le Journal de Menton, en 1880
mardi 17 mars 2020 par Claude Lévêque, Labourt Gustave

Le journaliste Gustave Labourt (1827-1901) tenait une chronique dans Le Journal de Menton. Il y brossait le portrait des personnages typiques de la ville.
Ainsi le 1er novembre 1880 la porteuse de citrons a eu les honneurs de sa plume.



Par Jean-Louis Caserio

A legenda dou liman de Mentan (N°479 - Le « Coin du Mentounasc » du 22 février 2020)

La légende du citron de Menton
lundi 24 février 2020 par Jean-Louis CASERIO

Les Mentonnais, fiers de leurs citrons, ont inventé une belle légende reprise par les poètes et conteurs locaux. C’est cette légende, en mentounasc et en français, que Jean-Louis Caserio vous propose aujourd’hui avec en encart « Et Menton vaut le Paradis » un poème de Luce George.



Accueil | | | | Statistiques du site | Visiteurs : 234618

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le Coin du Mentounasc de Nice-Matin en 2020   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 5