Société d’art et d’Histoire du Mentonnais
Accueil > Le Coin du Mentounasc de Nice-Matin en 2020 > N°494 - Le « Coin du Mentounasc » du 12 septembre (...) > N°494 - Le « Coin du Mentounasc » du 12 septembre (...)

N°494 - Le « Coin du Mentounasc » du 12 septembre 2020

« Je ne sais pas si ma vigne a été plantée par des sorcières mais ce que je sais, c’est que je l’ai toujours vue, elle fait partie de mon paysage... »
C’est ainsi que Mauri Osicki-Ampolini commence ce petit texte relatif à cette vigne de sa Campagne, un texte plein d’amour et de reconnaissance pour sa vieille vigne.
La revirada en mentounasc accompagne le texte en français.
.
L’édition de ce jour vous propose toujours un proverbe de circonstance :
Se ra toua vigna souagne ben, n’arregarderal nan aquela dou vesen
Si tu soignes bien ta vigne, tu ne regarderas pas celle de ton voisin !

ainsi qu’une recette, celle du flan aux raisins de Margarita.

Articles de cette rubrique


Par Mauri OSICKI-AMPOLINI

La vieille vigne - A tòpia vielha (N°494 - Le « Coin du Mentounasc » du 12 septembre 2020)

Texte en Français et Revirada en Mentounasc
dimanche 13 septembre 2020 par Mauri OSICKI - AMPOLINI

« Je ne sais pas si ma vigne a été plantée par des sorcières mais ce que je sais, c’est que je l’ai toujours vue, elle fait partie de mon paysage... »
C’est ainsi que Mauri Osicki-Ampolini commence ce petit texte relatif à cette vigne de sa Campagne, un texte plein d’amour et de reconnaissance pour sa vieille vigne.
La revirada en mentounasc accompagne le texte en français.



Accueil | | | | Statistiques du site | Visiteurs : 247135

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le Coin du Mentounasc de Nice-Matin en 2020  Suivre la vie du site N°494 - Le « Coin du Mentounasc » du 12 septembre (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 2